Mon lunivers

Autour de mes lectures...

05 décembre 2006

Les chats de hasard -=- Anny Duperey

chat_du_hasardJe termine ce petit ouvrage bien sympathique en pensant moi-même à mes chats du hasard. Ces chats que le destin [j'ose l'appeler comme ça] a mis sur ma route. Car je suis du type "chat", pensant même, lorsque mon amoureux me caresse la nuque comme il le fait aux chats, que je devais être un chat dans une autre vie et que je pourrais bien en m'efforçant un peu... me mettre à ronronner de plaisir en fermant les yeux à demi.

J'ai encore avec moi 2 chats dits de "hasard", qui m'ont choisi et qui a n'en pas douter sont bien particuliers. Rémi et Robby. Le premier, encore tout frêle comme un chaton, mais pourtant l'aîné de Robby. Je prénomme mes animaux d'un prénom à histoire, significatif. Rémi est le plus fort des prénoms que j'ai donné aux animaux qui ont peuplé mon enfance. Si vous êtes fervents des dessins animés, vous vous rappellerez avec nostalgie, ce petit garçon "sans famille" du nom de Rémi. Comme je voulais qu'il retrouve sa maman! Aussi, lorsque j'ai entendu le miaulement plaintif, un appel à l'aide de ce petit chaton blanc et caramel, tout à côté d'une poissonnerie... par un froid plus que froid (frette!) d'une journée de février je crois... ou fin janvier... Ce petit chat qui nous a dévié de notre route, mon amie Blanche et moi [on se rendait à la bibliothèque pour un travail de méthodologie - beurk]... Je l'ai vu, tremblant de froid, et je me suis dit "je t'emmène avec moi, tu deviendras mon chat"... Ma bonne amie était enceinte et l'animal en piteux état représentait un certain risque, surtout qu'en le serrant contre nous... nous nous sommes aperçues qu'il puait [horriblement!]... même après un bain et une visite chez le vétérinaire, qui lui a désinfecté la gueule (sans doute avait-il mangé du poisson pourri dans les poubelles adjaçentes à la poissonnerie)... il a pué pendant des jours... les chats que j'avais alors se reculaient après avoir reniflé cette odeur pestilentielle! Il a eu bien du mal à se faire des copains. Mais il a réussi et malgré qu'il est le chat le plus peureux que je connaisse: il semble heureux avec moi.

Petit chat sans famille...

D'ailleurs, il a changé -affectueusement- depuis que l'approche du déménagement et sa concrétisation se sont passés... J'aime à penser qu'il ressent le positif du changement qui s'opère en moi, grâce à ce petit bébé qui pointera bientôt son nez parmis nous...

Pour "Les Chats du hasard"... un 4/5

Lu en 2002

Rémi n'est plus désormais. Et j'évite les chats du hasard qui viennent mettre leur nez dans mes fenêtres, parce qu'il ne manquerait pas grand chose pour que je crois que c'est mon Rémi, réincarné, qui revient à la maison...

Posté par Charlie Bobine à 13:51 - Auteurs en D - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire