Mon lunivers

Autour de mes lectures...

06 décembre 2006

Le petit copain -=- Donna Tartt

le_petit_copainUne grosse brique sur fond de vengeance. Harriet, 12 ans, vit dans l'ombre de son frère Robin assassiné alors qu'elle n'était qu'un bébé. Elle mettra tout en oeuvre pour retrouver l'assassin de son frère et se venger. Avec l'aide de son ami Hely, elle se retrouvera mêlée à toutes sortes de situations que je qualifie de suffocantes.

Ouf ! C'est une écriture riche et dense, mais la trame... est suffocante (il n'y a que ce mot qui me vient). On se sent aspiré par la solitude de Harriet, son désespoir de vivre en marginale parce que sa mère a cessé d'être véritablement fonctionnelle depuis la mort de son frère. Tous les êtres de ce roman portent un secret, une fragilité. J'ai détesté les grands-mères de ce roman, des personnages tantôt osseux et méprisants, tantôt sévères et indifférents. J'aimais bien Hely pour son farouche dévouement à son amie Harriet, qu'il vénère.

Bref, le foisonnement des personnages annonçaient un grand roman. J'ai apprécié ma lecture, mais il y manquait un élément essentiel dans une fresque comme ça: la finitude. On referme le livre et on se demande, légèrement saoûl de tant de mots, pourquoi on l'a lu ?!

3/5

Lu en 2004

Posté par Charlie Bobine à 18:39 - Auteurs en T - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

  • Ce livre est l'un des romans que je n'ai JAMAIS réussi à terminer... je le baptise mon livre-somnifère... deux pages et hop, je dors!!!

    Après maintes tentatives, je n'ai toujours pas dépassé la page 100... Je ne saurai jamais le fin mot de cette histoire!!! lol

    Posté par Karine, 31 octobre 2007 à 19:36
  • Bah, très ordinaire comme roman. J'ai persisté parce que je pensais que c'était un bon roman (je mélangeais avec «Le maître des illusions», on m'avait conseillé Donna Tartt et quand j'ai vu le nom de l'auteure, je ne me suis pas trop questionnée à savoir si c'était le bon roman... yep, on ne m'y reprendra plus!!!!) et tout le long, je me disais que ça allait aboutir. Mais non! Pfft!

    Posté par Charlie Bobine, 31 octobre 2007 à 23:14

Poster un commentaire