Mon lunivers

Autour de mes lectures...

09 avril 2008

La vie aux aguets -=- William Boyd

la_vie_aux_aguetsIl n'en manquait pas beaucoup pour que ce roman soit un coup de coeur! J'ai passé un bon moment en compagnie de l'espionne britannique Eva Delectorskaya et je suis un peu triste de la quitter. C'est dire, non?

En gros, nous alternons entre 2 histoires. En fait, une grande et une histoire parallèle qui vient s'y greffer et qui nous aide à faire le pont. Alors que Ruth rend visite à sa mère, un jour horriblement chaud de l'été 1976, cette dernière agit bizarrement (paranoïa?) et lui remet une enveloppe qui contient une partie du récit de sa «vraie» histoire (soi-disant). Elle n'est pas Sally Fairchild Gilmartin. Enfin, pas tout à fait. Son nom serait Eva Delectorskaya et elle serait une ex-espionne craignant pour sa vie... Ruth, on peut s'en douter, pense que sa mère déraille et souhaite de tout coeur que ce soit une mauvaise plaisanterie. Pourtant, sa mère -cette inconnue finalement- continue de la pourvoir en feuillet de son histoire.

Je ne vous en dis pas plus parce qu'il faudrait vous plonger dans les acronymes des associations des services secrets de différents pays et vous savez que je ne pourrais pas vous faire ça. C'est un peu là où -pour la complète inculte que je suis question enjeux des territoires précis de la Seconde guerre mondiale et ses multiples implications et ramifications- je me suis un peu perdue (ça et la «trallée» d'acronymes). Bref, hormis cela (et la complète absence de ce qui est arrivé à Kolia au final: qui l'a vendu?) ça m'a tout de même intéressée, c'est fichtrement bien écrit, c'est bien menée (quand on retient tous les acronymes, bien entendu) et ça donne envie de potasser des livres sur le sujet pour en savoir davantage. Et aussi, il faut le souligner 3 fois: ça donne envie de lire d'autres bons romans d'espionnage. :D Des suggestions?

Sans oublier que c'est basé sur plusieurs éléments réels. Que penser de l'information après un tel roman? Car c'est clair que tout n'est que manipulation pour orienter le gros bout du bâton vers soi (ou vers le pouvoir). À quel point sommes-nous également victimes de la désinformation? Aïe.

Ajoutez-le à votre LAL, je pense que vous ne serez pas déçus. 4.25/5 

Posté par Charlie Bobine à 23:30 - Auteurs en B - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

    Il a tourné dans mon club de lecture mais je ne l'avais pas pris car je ne suis pas très fan des romans d'espionnage ! Et c'est vrai que c'est malheureux mais l'information n'est que ce que les gens veulent nous en montrer !

    Posté par Joelle, 10 avril 2008 à 02:32
  • Ça y est, c'est noté.

    Posté par maijo, 10 avril 2008 à 03:06
  • Il est déjà dans ma LAL et sûrement bientôt dans ma PAL. J'aime beaucoup William Boyd. J'avais déjà envie de le lire et tu me donnes encore plus envie !

    Posté par Manu, 10 avril 2008 à 06:15
  • Je ne connais pas l'auteur et je n'ai jamais lu de roman d'espionnage. Pourquoi pas!!!

    Posté par Karine, 10 avril 2008 à 06:49
  • Comme c'est mon premier roman d'espionnage, je ne suis pas bon juge. Chose certaine, il m'a plu! L'alternance entre le passé et le présent, l'histoire parallèle de Ruth qui se retrouve impliquée dans tout ça d'une certaine manière (à titre de témoin en tout cas), fait que que l'immersion au roman d'espionnage est tout en douceur...

    Posté par Charlie Bobine, 10 avril 2008 à 07:56
  • J'avais tenté de lire un recueil des nouvelles de ce monsieur et j'avais abandonné... Comme j'aime beaucoup l'espionnage, je pense que je vais noter celui-ci...

    Posté par Allie, 10 avril 2008 à 09:40
  • En cherchant un peu ce que William Boyd a fait, je suis justement tombée sur des commentaires assez ordinaires de son recueil... (Comme quoi!) Par contre, je note «À livre ouvert» qui a été bien reçu celui-là (si je me fie aux commentaires).

    J'ai bien hâte d'avoir ton avis Allie.

    Posté par Charlie Bobine, 10 avril 2008 à 09:47
  • Il est déjà sur ma LAL je vais donc le surligner

    Posté par anjelica, 11 avril 2008 à 01:46
  • Tout comme Anjelica !

    Posté par kathel, 26 avril 2008 à 10:22

Poster un commentaire