Mon lunivers

Autour de mes lectures...

20 mai 2010

L'heure des choix

Comme je suis à la bourre en ce moment, moins le temps de lire, (oui, ça m'arrive, même si je ne suis pas rémunérée), j'ai pensé vous dire comment je choisis mes lectures. (Inspirée par le billet de Joelle.)

À une certaine époque (lire: jeune ado), je lisais ce qui me tombait sous la main. Je passais dans les rangées à la biblio scolaire surtout, laissais mes doigts courir sur les dos et je saisissais les livres au titre prometteur. Il y avait aussi une certaine influence de la mode (littéraire) du moment. On a beau dire avec Harry Potter ou Twilight, il y a eu de tout temps des modes «livres», pour peu qu'on lise un minimum. (C'est juste que la vitrine est plus grande aujourd'hui, donc ça rejoint plus de monde.) Bref, à mon époque (hem-hem) c'était le Club des baby-sitter et les Frissons. (Entre autres) Il y a eu aussi la série Anne... la maison aux pignons verts de Lucie Maud Montgomery, mais je crois que c'était concentré à mon petit cercle de lectrices boulimiques.

J'ai grandi (un peu), j'ai déménagé et perdu mon petit cercle. Le nouveau ne s'intéressait pas vraiment à la lecture. J'ai donc connu quelques mois de flottement où je ne lisais pour ainsi dire pas. Triste un peu (mais je faisais autre chose faut croire). (La biblio scolaire m'intimidait! Et il m'a fallu un moment avant de découvrir celle de ma nouvelle ville.) J'ai recommencé tranquillement. Toujours un peu à la va-comme-je-te-pousse. Quelques suggestions tombées dans mon oreille, les heureux hasards, ce genre de chose. L'effet télé aussi. Même si je n'ai jamais lu à ce jour le fameux Les oiseaux se cachent pour mourir.

Puis, ce fut la merveilleuse rencontre avec la Culture, au collège. Avec les cours de littérature. Avec le foisonnement des rencontres lumineuses! Mon pouvoir d'achat grandissant aussi, qui me permettait la fréquentation de librairie, de bouquinerie.

L'université: mes goûts se préçisent (ou ma curiosité s'affine?). Le cursus m'influence, beaucoup. Les amitiés deviennent plus plointues. C'est vrai non? À un certain âge, on choisit mieux nos amis. Je commence aussi à fréquenter plus souvent les espaces reliés aux commentaires sur les livres (chroniques livres des magazines, de la presse, de la télé) puis je découvre le web et ses possibles: les forums littéraires. Et toutes les infos à portée de clic!

Autres rencontres lumineuses! La plus grande est sans conteste celle avec Joelle. Qui dure encore à ce jour!

Puis, en 2006, ce fut la contagion des blogs.

Aujourd'hui, je suis un mélange de tout ça: amitiés, actualités livres, blogs, cinéma, librairies, bouquineries, biblio.

Je fréquente toujours Joelle (et quelques autres rencontres nées du web). Mais c'est surtout Joelle qui demeure l'amie qui influence le plus mes choix lectures, suivie de près par Anna, amitié née de l'université et devenue un phare dans ma vie. Elle et moi, on s'envoie des livres par autobus ou par la poste, ou on va carrément se les porter nous-mêmes. «Tiens, j'ai lu ça, je te le prête, je pense que tu vas aimer!» «Qu'est-ce que tu as lu de bon ces temps-ci?»

Je parcours les actualités «livres» avec intérêt. Presse, magazines, radio parfois. Je fréquente moins les blogs mais j'ai mes préférés. Je laisse rarement mes doigts courir le long des dos de livres à la biblio, mais je suis une assidue du présentoir à «nouveautés» dans lequel je puise beaucoup. Le cinéma est devenu un beau vecteur aussi, depuis quelques années: de belles lectures découvertes parce-qu'il-y-a-eu-une-adaptation. (En ce moment, je suis dans P.S. I love you.) J'aime toujours fréquenter les librairies et courir les bouquineries.

Je lis, je pense «livres», je vis entourée de livres, je parle de livres. C'est un besoin. Une nécessité.

Bref, je suis une Lectrice. :)      

Posté par Charlie Bobine à 08:58 - À livre ouvert - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

    C'est sûr que tu joues un rôle prépondérant dans mes choix de lectures et aussi de films d'ailleurs Et la plus belle chose qu'Internet m'ait apporté en général (sans se limiter au domaine de la lecture) est sans contexte ton amitié qui m'est si précieuse !

    Posté par Joelle, 20 mai 2010 à 10:44
  • Bienvenue au club !
    le plus dur pour moi, c'est de passer une semaine sans rentrer dans une librairie, l'odeur, les découvertes...

    Posté par Michel, 20 mai 2010 à 15:38
  • Merci mon amie!! N'est-ce pas fantastique, quand on y pense, de s'être trouvé!

    Posté par Charlie Bobine, 20 mai 2010 à 22:29
  • C'est sûr que le hasard fait bien les choses ou bien nous étions destinées à se trouver un jour

    Posté par Joelle, 21 mai 2010 à 02:47
  • Merci pour les beaux mots dans ton billet... Je t'aime mon amie!

    Vivement le retour d'un salaire pour que je recommence à fréquenter les librairies pour avoir des choses à t'envoyer!
    Vivement aussi et surtout le retour de "plus de temps" pour prendre le temps de lire tout ce que tu m'as envoyé dans le dernier colis!

    Pour moi, ça reste toi ma référence lecture!

    Posté par Anna, 25 mai 2010 à 15:19
  • Un beau billet ! Et comme l'indique ton blog, lire, c'est notre univers.

    Posté par Theoma, 30 mai 2010 à 11:54
  • Masse Critique Québec pour les blogueurs

    Bonjour,



    Je me permets de vous contacter en tant qu’animatrice de la communauté de Babelio.



    Babelio (www.babelio.com) est un réseau social dédié à la lecture qui permet aux membres de créer une bibliothèque en ligne, d’échanger des critiques et de partager leurs lectures avec des amis. Ce site, première communauté francophone qui réunit plus de 13 000 lecteurs en France, en Belgique, au Canada et en Suisse, a pour objectif d'encourager la lecture et de suivre l’actualité littéraire en utilisant les outils d’Internet.



    L’opération Masse Critique de Babelio compte huit éditions à ce jour et a eu beaucoup de succès auprès des blogueurs et des éditeurs en France, en Suisse et en Belgique. Son principe est simple : les éditeurs envoient leurs titres gratuitement aux blogueurs en échange d’une critique publiée en ligne sur leur blog et sur Babelio. Pour répondre à la demande de blogueurs québécois qui se sentaient injustement tenus à l’écart de la version française de l’opération, nous sommes en train de monter une édition québécoise.

    Mais pour ça, nous avons besoin de votre aide !

    Pour convaincre les éditeurs québécois de l’intérêt de l’opération, nous devons réunir un panel de blogueurs littéraires québécois. si vous êtes intéressé ou et si vous connaissez des blogueurs littéraires susceptibles de participer, n’hésitez pas à me communiquer leurs adresses email à katia@babelio.com



    Cordialement,

    Katya

    Posté par Katya, 31 mai 2010 à 18:27
  • Charline Bobine, je vois que Masse critique arrive enfin chez vous et je ne peux te dire que du bien de cette opération. J'y participe depuis le début et c'est vraiment organisé

    Posté par Joelle, 07 juin 2010 à 03:22
  • Ce n'est pas encore opérationnel... J'espère que ça fonctionnera. Je trouve que c'est un «arrangement» honnête pour obtenir une certaine publicité.

    Posté par Charlie Bobine, 07 juin 2010 à 10:13

Poster un commentaire