Mon lunivers

Autour de mes lectures...

13 juillet 2010

Invisible -=- Paul Auster

Du grand Paul Auster, disait la critique (générale). Je n'ai pas lu tout Paul Auster, aussi, je ne peux pas me poser en critique. Mais j'ai beaucoup aimé. Le lire fait vibrer une corde créative en moi, le grand Appel. Presque mystique. (Bon, je n'entrerai pas ici, dans le clinique. Ceux qui me connaissent personnellement comprendront.) J'aime son pouvoir narratif. De plus en plus, il faut croire si je m'en réfère à La nuit de l'oracle que j'ai noté, à l'époque, moins positivement que je noterai spontanément celui-ci. Je ne sais... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 15:22 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

21 mai 2009

Les Chroniques d'une mère indigne 2 -=- Caroline Allard

Dans chaque mère, il y a une mère indigne qui sommeille. (Ou est-ce dans chaque mère, il y a une Caroline Allard qui sommeille? Je ne sais plus.) Par pure paresse (et aussi parce que mes enfants m'ont hurlé dans les oreilles dès l'aurore me donnant un affreux mal de bloc - il est trop tôt pour endormir ma douleur à coup de gin tonic, vous pensez?) je vous renvoie à mon commentaire de son tome 1. C'est-y-pas merveilleux la constance? C'est un réel plaisir de lire ses chroniques. Toujours. Et déculpabilisant aussi. (Quoi que dans... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 08:20 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
25 janvier 2008

Mansfield Park -=- Jane Austen

Si ma midinettude n'était pas déjà avouée, je me trahirais assurément en parlant de Jane Austen. Les mots qu'elle emploie me transportent et je regrette de ne pas assez bien maîtriser la langue de Shakespeare pour la lire en V.O.; ce n'est que partie remise, avant ma mort, je veux réaliser ce tenace fantasme de lectrice qu'est de lire mes romans (ou auteurs) préférés dans leur langue d'origine. Ah! *soupir* Souhaitons que me vie soit longue parce que j'ai du pain sur la planche. Indeed. Ce roman, quoi qu'il soit bien écrit, m'a... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 01:01 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
16 décembre 2007

L'Étrange cas de l'assassinat de Katie la Fêlée -=- Peter Abrahams

Un bon petit polar jeunesse (enfin, pas si petit, hein, il fait dans les 375 pages quand même) pour lequel je ne suis laissée tenter en allant chercher La Tentation à la bibli, dimanche passé. Je l'ai ouvert hier soir et je l'ai dévoré! Je pense que nos amies du swap Noir c'est Noir le classeraient dans la catégorie Whodunit, bien qu'il ne mette pas en scène une véritable détective. L'héroïne est une adolescente de 13 ans, au prénom ingrat de Ingrid (c'est elle qui le dit!), qui adore le foot et le théâtre mais qui déteste son... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 18:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
11 juillet 2007

Les Chroniques d'une mère indigne -=- Caroline Allard

Changer des couches quinze fois par jour encouragerait les pensées impures? On pourrait le croire en lisant les aventures et les réflexions d’une mère de famille qui, après sept mois de congé de maternité, s’est soudainement révélée à elle-même et à la communauté virtuelle comme étant irréversiblement une mère indigne. Depuis mars 2006, elle entretient les lecteurs de son blogue de tous les aspects cachés, et parfois tabous, de la maternité: des pièges que recèle la préparation des fêtes d’anniversaire pour plusieurs enfants au... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 15:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 janvier 2007

Persuasion -=- Jane Austen

La douce, gentille et si effacée héroïne de Persuasion, Anne Elliot, voit son quotidien bouleversé alors que sa famille qui ne peut plus mener le train de vie associé au château de Kellynch est contrainte de lui trouver un locataire pour ne pas perdre la face. L'amiral Croft et son épouse sont les heureux élus tout désignés pour occuper la propriété de Sir Walter Elliot. En apprenant cela, Anne est confrontée à son passé, le frère de Mrs. Croft n'est nul autre que son ancien prétendant: Frédérick Wentworth. Sept années ont passées... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 17:36 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

27 décembre 2006

Lady Susan -=- Jane Austen

On dirait qu'il ne se passe rien dans les romans de Jane Austen, mais en même temps c'est captivant! Dans Lady Susan, nous suivons à travers les lettres de différents personnages, l'évolution d'une jolie veuve sans le sou, qui trouve refuge chez son beau-frère, un riche banquier. Qui est cette intrigante, dont la réputation inquiète? Est-elle la victime des rumeurs du monde ou est-ce la vérité qu'elle est prête à tout pour faire un riche mariage? (Même au détriment du bonheur de sa propre fille!) Sa belle-soeur ne se laissera pas... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 21:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
05 décembre 2006

Catherine Morland, Northanger Abbey -=- Jane Austen

C'est toujours un délice de lire Jane Austen. Non pas que ses romans stimulent tant l'intellect, mais ils sont très délassants. La prose satirique de Jane Austen, qui ici est encore plus acérée, dépeint la société du XVIIIe siècle avec brio. Voici la quatrième de couverture: Alors que vers la fin duXVIIIe siècle le roman noir semait ses naïves terreurs dans les foyers anglais, Jane Austen, née en 1775 et qui écrit depuis l'âge de douze ans, ne s'intéresse ni à l'histoire ni à la politique ni aux fantômes. Elle n'a... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2006

Cité de verre -=- Paul Auster

Cité de verre [premier tome de la Trilogie New-Yorkaise] de Paul Auster D'une histoire qui me semblait allait devenir un coup de coeur, il reste bien peu. C'est vraiment une histoire bizarre qui ne m'a pas beaucoup plus en définitive. D'abord, Quinn reçoit un appel étrange dans la nuit. Son interlocuteur veut parler au détective Paul Auster. Qu'à cela ne tienne, Quinn se fait passer pour Auster, mué par un désir d'être quelqu'un d'autre et aussi de se rendre utile. Le voilà mêlé dans une histoire qui nous ramène au sens des... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2006

La nuit de l'oracle -=- Paul Auster

C'est l'hisoire d'un écrivain, Sidney Orr, qui se remet lentement d'une terrible maladie. Un jour qu'il se promène dans un quartier new-yorkais, il découvre une nouvelle papeterie: Paper Palace. Il y achète un cahier portuguais bleu, par lequel il est étrangement attiré. L'attirance va au-delà du plaisir d'écrire dans ce cahier, il semble posséder un certain pouvoir, car tout commence avec ce cahier. C'est du Paul Auster pur, bien que j'en sois à mes premiers balbutiements avec cet auteur, il me semble y retrouver certains... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]