Mon lunivers

Autour de mes lectures...

12 mars 2010

De l'eau pour les éléphants -=- Sara Gruen

L'année a commencé en force (je trouvais). Puis, je ne sais pas ce qu'il s'est passé. -blank- (Ah, mais je lisais autre chose, hein, faut pas croire. Plein de BD. Yep.) Et. J'ai choisi celui-ci. Après un début laborieux (n'ayant rien à voir avec le roman), je n'ai pu m'en détacher et les pages défilaient, défilaient. Quel bon roman! J'ai adoré l'univers du cirque (qui pourtant au départ ne m'attirait pas particulièrement). Et, allez savoir pourquoi, en lisant De l'eau pour les éléphants, je repensais sans cesse à La ligne... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 10:19 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

12 janvier 2010

Les 7 filles d'Avalon -=- Isa-Belle Granger

Je ne sais trop que dire de cette lecture. Roman offert par mon amie Anna (que je remercie!), la 4e de couverture était invitante et semblait rejoindre des thématiques que j'aime beaucoup (littérature anglaise, légende arthurienne, ...), aussi l'ai-je commencé sans tarder. Mais, au final, la magie n'a pas opéré pour moi. L'histoire est celle d'Éloise, une Québécoise, qui réalise un rêve en allant faire sa maîtrise en Angleterre, à la prestigieuse université de Bristol. Son sujet est nul autre que Guenièvre dont elle veut... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 09:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 janvier 2010

L'Échappée belle -=- Anna Gavalda

Lecture agréable aussi. J'aime l'écriture de Gavalda. Même si elle est dite «populaire». (Lancez-moi des pierres, j'assume.) J'aime cette impression de voyeurisme anodin, d'avoir capté un bout de la vie des autres. Voui. Je suis de celles qui tendent les deux oreilles dans la file au supermarché et qui écoutent les conversations des autres avec plaisir. Les autres m'intéressent. (Et quand y'a pas, voui, je me rabats sur une revue «pipole» parfois. J'assume aussi.) Et c'est ça, ce petit roman. L'impression de faire partie de cette... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 10:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
15 octobre 2009

La solitude des nombres premiers -=- Paolo Giordano

Ils ne sont pas normaux. Ils voudraient l'être, mais n'y arrivent pas. Alice, elle, boite depuis un grave accident, mais le mal(-être) la rongeait déjà. Elle existe que parce qu'elle y est obligée, souhaitant voir s'effriter son corps, le voir se dissoudre, se voir disparaître en fuyant la nourriture. Mattia, lui, est surdoué, passionné des mathématiques, particulièrement par les nombres premiers. Sans doute est-il autiste -le syndrome d'Asperger- et a-t-il basculé un peu plus loin de la normalité après la disparition de sa soeur... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 17:15 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
07 octobre 2009

L'affaire Pélican -=- John Grisham

Mon premier John Grisham. Outch. Que je me suis ennuyée. Je gardais un vague souvenir du film, que j'avais aimé, et c'est véritablement ce qui m'a tenue d'aller jusqu'au bout. (Je l'ai refermé avec un soupir de délivrance: *Enfin fini! Aaahhh!* Sous le regard de mon Chéri, qui secouait la tête, ne comprenant pas que je puisse lire jusqu'au bout un livre qui me barbe. Bah oui. Parfois, mon Chéri, ma ténacité m'étonne moi-même. Bref.) L'histoire n'est pas mauvaise. Deux juges de la Cour suprême sont assassinés, à quelques heures... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 20:28 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
18 septembre 2009

La douceur des hommes -=- Simonetta Greggio

Un fort joli roman sur l'amour. L'amour fou, salvateur, entier, ravageur. La narratrice nous raconte sa rencontre avec celle qu'elle appelle sa grand-mère, Fosca. Qui à sa mort laisse un grand vide. Constance, la narratrice, voudrait comprendre la passion de Fosca pour faire vibrer sa vie comme Fosca a fait vibrer la sienne. Elle se remémore ce que lui a raconté Fosca, ses amours et les enchantements et les désenchantements inévitables qui les ont accompagnés. Comme Fosca n'a pas eu le temps de tout lui raconter, elle comble les... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 21:08 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

20 mars 2009

Princess Bride -=- William Goldman

Le Grand Classique du Conte de Grand Amour et de Grande Aventure de S. Morgenstern Il était une fois... la plus belle des aventures, auréolée par le grand amour, le seul, le vrai. Si bien qu'elle est devenue la favorite de millions de lecteurs. Princess Bride est un livre culte qui devint ensuite un film culte. Un récit de duels à l'épée, de bagarre, de torture, de poison, d'amour, de haine, de vengeance, de géants, de chasseurs, de méchants, de gentils, de serpents, d'araignées, de monstres, de poursuites, d'évasions, de... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 09:16 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
25 juin 2008

L'odeur de l'homme -=- Marie-Ange Guillaume

Voilà un petit recueil de nouvelles (est-ce qu'on peut appeler ça des nouvelles? ou des pensées?) tout à fait truculent. J'ai toujours voulu mettre «truculent». Voilà, c'est fait. C'est sincère aussi. J'ai adoré sa façon de raconter, de s'exprimer sur différents sujets. Je me suis réellement bidonnée! Quelques chapitres sont plus plats, mais dans l'ensemble, c'est excellent! Un petit livre tout à fait délassant que j'aurais souhaité plus long. Le chapitre sur les maladroits gagne la palme avec son anecdote de la fille qui... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 21:42 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
21 février 2008

Je l'aimais -=- Anna Gavalda

Je sais que j'avais dit que j'allais commencé le Jonathan Strange & Mr Norrell. Je vous ai menti. Je cherche depuis cette annonce tous les échappatoires possibles. C'est terrible. Je fuis mes propres ... échéances? Tsst. Mais c'est à cause du poids. Yep. Je le vois bien, à l'oeil comme ça, qu'il est trop lourd pour moi. Il me faudrait un de ces petits gadgets en plastique qui garde les romans ouverts sans effort, un book-opener. (zzzz!) Alors, en passant devant la boîte bleue sur laquelle trônaient mes trophés de chasse (lire:... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 22:28 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
05 janvier 2008

Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part -=- Anna Gavalda

Anna Gavalda. Ouais. Je l'ai boudée. Tout le monde en parlait à un moment et ça me tapait sur les nerfs. Confidence pour confidence, j'ai boudé le Titanic aussi, je suis donc une des rares à ne pas l'avoir vu sur grand écran. Qu'est-ce que ça m'a donné, hein? Rien du tout. Sinon de perdre une possibilité de plus de voir Léo en gros plan. Et pour Gavalda me demanderez-vous? Eh bien, j'avais fait le saut avec Ensemble, c'est tout, qui figure dans mes coups de coeur à vie. Et puis, malgré ça, je n'osais pas lire autre chose d'elle. ... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 14:08 - - Commentaires [11] - Permalien [#]