Mon lunivers

Autour de mes lectures...

05 août 2010

La Princesse des glaces -=- Camilla Läckberg

Erica Falck, «enquêtrice au foyer façon Desperate Housewives»? Je comprends l'idée, mais... non. Du tout. C'est plate. Yep.  Les personnages ont peu de substance, l'événement dramatique (un meurtre maquillé en suicide) est simpliste, l'enquête est à l'avenant. On a espoir qu'un gros méchant sadique soit derrière tout ça, on a espoir de détails croustillants. Tout tombe à plat. Pétard mouillé. Ce qui nous retient, ou qui m'a retenue, c'est Patrick Hedström. Un beau potentiel comme personnage. J'aime les amoureux... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 19:26 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

19 juillet 2010

Les Filles -=- Lori Lansens

L'histoire de base (des jumelles craniopages) bien que fictive m'intriguait énormément pour moi qui ai donné naissance à des jumelles. Si mes filles, bien sûr, ne sont pas soudées par la tête, le lien qui les unit n'en demeure pas moins bien tangible. Nées en 1974 en pleine tornade (presque) dans une bourgade du sud de l'Ontario, d'une mère trop jeune, Rose et Ruby Darlen sont élevées par l'infirmière qui leur a donné naissance et son mari. Ce sera tante Lovey et oncle Stash.  Près de devenir les plus vieilles jumelles... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 09:25 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
12 juin 2010

La reine dans le palais des courants d'air (Millénium t.3) -=- Stieg Larsson

Très mitigée au départ à le lire. Les commentaires glanés ici et là rapportaient que c'était le tome le plus ennuyeux. (Une première tentative de lecture qui a échoué, je ne me rappelle plus quand.) Puis, j'ai vu les films, dont le troisième volet dernièrement. Cinématographiquement, c'était le volet le plus limpide (à mon avis). On avait pas besoin d'avoir lu le livre pour comprendre -ce qui ne m'apparaissait pas aussi évident avec les deux autres. Et j'ai apprécié, beaucoup. Lisbeth Salander, quel personnage! (Il s'avère que le film... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 22:05 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
14 avril 2009

Une brève histoire du tracteur en Ukraine -=- Marine Lewycka

Voici une histoire qui m'a permis de faire une pause appréciée de Harry Dresden. Si je ne l'ai pas trouvé aussi hilarante que certains commentateurs (glanés ici et là) le disaient, j'ai néanmoins eu beaucoup de plaisir à la lire (avec presque toujours un sourire aux lèvres). J'ai apprécié cette incursion dans l'histoire de ce pays méconnu (pour moi) qu'est l'Ukraine et la façon originale de traiter de la relation entre parents vieillissants et leurs enfants. Que ferais-je, moi, si mon père à quatre-vingt-quatre ans m'annonçait... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 09:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
13 mars 2009

Mystic River -=- Dennis Lehane

Voilà, mon premier Lehane. (Il faut que je souligne le plaisir de ce livre en tant qu'objet. C'est mon genre d'édition: format poche, couverture souple. Il tient bien ouvert! Ah! *soupir*) Bref, additionné d'un bon contenu, le contenant est plus qu'un must. Je tiens à préciser que je n'ai pas vu l'adaptation par Clint Eastwood. (Mais que je vais la louer sûrement ce week-end.) -Il faut que je l'avoue aussi, j'avais comme un gros préjugé pour Mystic River? Étrange, hein?- Pourtant, je n'avais absolument aucune idée de l'histoire... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 11:40 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
15 octobre 2008

On a marché sur la tête -=- Marie Le Drian

Albert-Léonard a décidé de souscrire à des pré-arrangements funéraires. Très délicat comme achat. Comment on fait pour ne pas paraître pingre tout en évitant de se mettre en faillite pour organiser «l'Après»? On s'ra mort, alors, qu'est-ce que ça pourra nous faire? C'est une réflexion sympathique et amusante sur le commerce très lucratif de la mort sous la forme d'une nouvelle. On ne rigole pas à s'en péter la rate(!), mais on sourit tout du long et on hoche la tête en se disant mentalement: «Mon Dieu!». C'est vite lu (et... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 08:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 août 2008

La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette -=- Stieg Larsson

Voilà. (grande respiration) C'est terminé. Au sortir d'une histoire comme celle-là, je me sens presque nauséeuse. Pas vous? C'est très bon, bien ficellé, mais bonDieuquec'esttordu. Je pense que je vais prendre un petit break Millénium (même si j'ai hâte de connaître la suite). Dans ce deuxième volet, nous nous concentrons sur Lisbeth Salander. Ce qu'elle a fait après l'affaire Harriet Vanger, comment elle passe son temps, ce qu'il advient du salopard de Bjurman. Mais évidemment, ça ne pouvait pas en rester-là, il lui fallait... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 16:03 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
24 juillet 2008

Les hommes qui n'aimaient pas les femmes -=- Stieg Larsson

Palpitant, c'est bien ce qui convient à ce polar suédois. L'histoire -de nombreuses fois résumée par mes pairs de la blogosphère- vous est sans doute famillière maintenant? Ah non? Vous êtes comme moi et vous avez sauté le résumé pour ne retenir que les «... ce polar est excellentissime!», «faramineux» (et j'en passe). Alors, voici mon effort pour vous intéresser à la chose (je vous assure que vous ne regretterez pas de vous y intéresser): Ça débute sur un vieil homme contactant un ancien commissaire de police. Il vient de recevoir... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 11:45 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
02 octobre 2007

Franz & Clara -=- Philippe Labro

C'est un petit roman, bien écrit et fluide. C'est l'histoire d'une jeune femme de 20 ans, violoniste, qui a le coeur brisé par une rupture amoureuse. Elle va s'asseoir tous les midis, sur un banc, face au lac à Lucerne. Elle a besoin de se tenir à l'écart, croyant que ses collègues musiciens se gaussent d'elle ou lisent en elle sa douleur. Comme ils ont pu lire son bonheur, quelques mois plus tôt. Puis, un beau midi, il y a un garçon sur «son» banc. Un garçon qui a lu sa douleur existentielle et qui la partage, en quelque sorte. Ils... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 11:48 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
12 mai 2007

Le charme des après-midi sans fin -=- Dany Laferrière

Le charme des après-midi sans fin fait suite à L'odeur du café où Dany Laferrière nous offre quelques morceaux de sa jeunesse à Petit-Goâve, en Haïti. C'est un véritable manifeste d'amour par l'auteur à sa grand-mère, Da, qui l'a élevé. C'est beau, c'est touchant. Toujours juste. Une écriture simple qui résonne au coeur. J'aime infiniment avoir l'impression de faire partie intégrante de ses souvenirs. Mon coeur s'est serré devant son départ imminent pour Port-au-Prince: « - Mais je ne leur pardonnerai jamais de m'enlever mon... [Lire la suite]
Posté par Charlie Bobine à 20:53 - - Commentaires [8] - Permalien [#]