Mon lunivers

Autour de mes lectures...

18 septembre 2009

La douceur des hommes -=- Simonetta Greggio

La_douceur_des_hommesUn fort joli roman sur l'amour. L'amour fou, salvateur, entier, ravageur. La narratrice nous raconte sa rencontre avec celle qu'elle appelle sa grand-mère, Fosca. Qui à sa mort laisse un grand vide. Constance, la narratrice, voudrait comprendre la passion de Fosca pour faire vibrer sa vie comme Fosca a fait vibrer la sienne. Elle se remémore ce que lui a raconté Fosca, ses amours et les enchantements et les désenchantements inévitables qui les ont accompagnés. Comme Fosca n'a pas eu le temps de tout lui raconter, elle comble les blancs par ce qu'elle découvre dans les carnets de sa grand-mère.

C'est très lumineux. Une part de tragédie aussi, mais sublimé par l'Amour. Toujours. Mon résumé ne peut pas rendre justice au récit et je suis bien trop paresseuse pour émailler mon commentaire de citations. J'ai été beaucoup touchée par cette «croqueuse dans la vie». Une femme que j'aie connu m'a dit un jour qu'elle préfèrait les remords aux regrets. (Et me racontait ses passions, un peu comme Fosca.) Et j'ai eu une pensée pour elle, en lisant ce roman. Cette façon de vivre si intensément, en ne regardant ni en arrière, ni trop en avant. Juste ce qu'il faut pour voir où on va. Puis, à la fin, être satisfait de sa vie car, au moins, on sait. On l'a fait. On n'a pas que regardé passer le train: on était dedans, la tête sortie par une des fenêtres du wagon, regardant défiler le paysage avec la fébrilité au ventre, en pensant à la destination et à tous les passagers qu'on va rencontrer. Ça m'a plu parce que c'est farouchement positif. 4.5/5

(Merci à Elfe pour ce roman envoyé dans le cadre du swap Gourmandises.)

coeur_gif_090

 

ObjectifPAL

3/60

Posté par Charlie Bobine à 21:08 - Auteurs en G - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

    Peut pas mieux dire

    Belle philosophie que de préférer les remords aux regrets

    Posté par naomed, 19 septembre 2009 à 04:24
  • J'aime bien le titre

    Posté par alain, 19 septembre 2009 à 05:40
  • Moi aussi, j'aime bien le titre. Et je suis totalement d'accord avec l'explication du titre qu'on trouve dans cette superbe histoire.

    Posté par Charlie Bobine, 19 septembre 2009 à 11:03
  • Je l'avais déjà noté mais je ne pense jamais regarder s'il est dispo à la médiathèque !

    Posté par Joelle, 21 septembre 2009 à 12:16
  • Devant un tel billet, je ne peux que noter, merci!

    Posté par Theoma, 21 septembre 2009 à 16:38
  • Le plaisir est pour moi, Theoma.

    Posté par Charlie Bobine, 22 septembre 2009 à 09:02
  • J'ai été très charmée par ce livre, qui m'avait alors été offert par Stéphanie. Ah, l'Amour!!! )

    Posté par Karine:), 22 septembre 2009 à 18:58
  • j'avais bien aimé cette lecture mais finalement avec le temps, je me rends compte qu'il ne m'en reste pas grand chose...

    Posté par anjelica, 01 octobre 2009 à 18:07
  • Oups, c'est le titre que j'ai proposé pour le Blogoclub de Sylire et Lisa

    Posté par joey7lindley, 11 octobre 2009 à 06:47
  • Il y en a peut-être plusieurs sur la blogosphère qui ne l'ont pas lu? Qui sait?

    Posté par Charlie Bobine, 11 octobre 2009 à 18:11

Poster un commentaire