Mon lunivers

Autour de mes lectures...

24 mars 2010

Kennedy et moi -=- Jean-Claude Dubois

Kennedy_et_moiJean-Claude Dubois, c'est un conteur. Je sais pas si ce récit fait dans l'auto-fiction (le narrateur principal est écrivain), mais on ne sent jamais cette impression désagréable que l'auteur écrit sur lui parce qu'il n'a aucune imagination (c'est souvent le cas, vous trouvez pas?). J'ai bien aimé.

Samuel Polaris sait que sa femme a un amant. Il s'en fout un peu. Pas de jalousie ou de désespoir. Non pas qu'il ne l'aime plus, mais il est arrivé à un stade de sa vie où l'indifférence le gruge. Il n'écrit plus. C'est sa femme qui l'entretient. Ses propres enfants l'énervent. Il consulte un psy, mais plus pour se divertir. Il s'achète un revolver. Il va consulter l'amant de sa femme, qui travaille dans le même édifice qu'elle. Pas pour le confronter. Ou, si, un peu pour ça. Pour se bousculer lui-même. Redonner de l'allant à sa vie qui part en couille. (...)

En dire plus, ce serait en dire trop. Ça se laisse lire tout seul. Pas un coup de coeur, mais une lecture appréciée. J'ai aimé le lien avec Kennedy. Et la fin! (J'aimerais beaucoup voir le film avec Jean-Pierre Bacri, tiens!) Et puis, il faut lui donner ça, Jean-Paul Dubois a le sens de l'érotisme. (Ça non plus ce n'est pas donné à tous les auteurs. Ça me plaît!) 4/5

ObjectifPAL13e/60

Posté par Charlie Bobine à 20:07 - Auteurs en D - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires

  • Ah non, ça n'est pas donné à tous!!! ) Juste pour ça, j'ai presque le goût de le lire! )

    Posté par Karine:), 24 mars 2010 à 21:01
  • Oui, une lecture agréable. Pas transcendante mais sympathique sur le coup

    Posté par Kikine, 24 mars 2010 à 21:06
  • J'ai d'autres titres de cet auteur dans ma PAL mais pas celui-ci !

    Posté par Joelle, 25 mars 2010 à 04:15
  • Après avoir lu Les accommodement raisonnables je me suis dis que son sens de l'érotisme était justement pas terrible... Le rapport avec Kennedy me fait envie (quel est le rapport d'ailleurs?) mais j'ai tellement peu accroché à son écriture que je ne sais pas si je retenterai l'aventure!

    Posté par Tiphanie, 25 mars 2010 à 08:01
  • Tiphanie, je n'ai pas lu «Les accomodements raisonnables» mais j'ai aussi entendu (et lu!) des commentaires plutôt négatifs. Et même après cette lecture-ci, il ne me fait pas envie! Peut-être devrais-tu essayer avec un autre titre plus tard?
    Le rapport avec Kennedy, c'est une montre. Qui devient une sorte de ligne conductrice évenementielle réelle ou imaginée(!)... Ça m'a plu en tout cas. )
    Voilà! Une lecture pas transcendante, mais très agréable et bien menée.

    Posté par Charlie Bobine, 25 mars 2010 à 08:35
  • J'ai beaucoup aimé «Vous plaisantez M. Tanner», mais «Une Vie française» m'a ennuyé, dirais-tu que celui-ci se rapproche de l'un ou de l'autre (si tu les as lus)?

    Posté par Grominou, 26 mars 2010 à 20:37
  • Hum. Je n'ai lu que «Vous plaisantez M. Tanner», mais j'y ai vu des similitudes pour l'anecdotique qui semble inspiré de sa vie. (Je ne sais pas si ça t'aide? Mdr!)

    Posté par Charlie Bobine, 27 mars 2010 à 08:53
  • Tiens, j'ai lu Une vie française, mais cela ne m'a pas transcendé... Je vois ce que tu veux dire pour l'écrivain qui parle de lui, c'est typiquement français je trouve, et effectivement ce n'était pas le cas dans Une vie française !

    Posté par Liretirelire, 03 avril 2010 à 13:16

Poster un commentaire