Mon lunivers

Autour de mes lectures...

18 janvier 2008

Vous plaisantez, monsieur Tanner -=- Jean-Paul Dubois

vous_plaisantezPuisque je suis pleine de contradiction, c'est vers Jean-Paul Dubois que je me suis tournée. Mon initiation Dubois, en fait. Toute la blogosphère en parlait et moi, ignorante que je suis, je n'avais encore rien goûté. Il y a des moments où on se regarde dans le miroir et on se dit: «qu'est-ce que t'attendais, ma vieille?». Et ce, le plus sérieusement du monde, hein.

Ce qui me console, c'est qu'il est assez prolifique le Dubois, non?

J'ai beaucoup aimé ce petit roman qui raconte l'expérience malheureuse et véridique de la  rénovation de sa maison, dont à peu près seulement les noms ont été changés. C'est bien ça le plus terrible!

À la suite d'un héritage (empoisonné?) de son oncle, Paul Tanner entreprend de rénover son bénéfice. En fait, a-t-il seulement le choix? La maison dont il hérite, inhabité depuis 15 ans, pourrit sur place. Mais la tâche dépasse de loin ce qu'il avait imaginé. Les devis sont exponentiels, aussi prendra-t-il la décision (tout aussi malheureuse) de vendre sa propre maison, qu'il chérissait, pour avoir les moyens de rénover son héritage. C'est donc le récit de ses péripéties avec les ouvriers. Les retards, les charlatans, les devis non respectés, les surfactures, les catastrophes en série, les ouvriers bizzaroïdes, les carrément fous...

C'est tout simplement infernal! C'est à se dégoûter de la rénovation! On ne peut pas dire que ce soit le récit du siècle, mais c'est assurément divertissant. L'humour de Dubois m'a plu. Je pestais de tout coeur avec lui contre les maudits ouvriers, j'ai véçu un après-midi en me tenant sur le rebord du divan, pleine d'angoisse pour le pauvre monsieur Tanner! 4/5

C'est certain que je ne m'arrêterai pas là avec monsieur Dubois. :D

Merci à Elfe qui me l'a offert pour le swap Gourmandises et Littérature.

Posté par Charlie Bobine à 19:18 - Auteurs en D - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

  • Il m'a fait beaucoup rire celui-ci : le couple gay sur le toit, l'ouvrier qui célèbre la messe dans le salon... J'ai failli m'en étouffer dans mon thé! )

    Posté par fashion victim, 19 janvier 2008 à 05:36
  • Moi aussi, j'avais bien ri car j'ai été un peu confronté à ce genre de situations (mais largement moins horribles quand même) quand on a fait des travaux au moment de l'achat de la maison. Et là, nous voudrions aménager notre buanderie/garage (et surtout refaire l'étanchéité plus étanche du tout !) mais les gars sont venus il y a 4 mois pour voir pour les devis et on attend toujours ... si ça continue, c'est moi qui vais monter sur le toit pour refaire tout ça !

    Posté par Joelle, 19 janvier 2008 à 06:51
  • Ce sont les deux du début qui m'ont le plus fait flipper! Argh! Et dire que de tels imbéciles finis existent

    Posté par Charlie Bobine, 19 janvier 2008 à 10:27
  • Je ne connais pas non plus cet auteur, mais le livre est dans ma LAL.

    Posté par maijo, 19 janvier 2008 à 13:02
  • Je note, je note! Je ne connais pas du tout, par contre!!!

    Posté par Karine, 20 janvier 2008 à 18:11
  • Ça a l'air rigolo! Ça me fait penser au vieux film the Money Pit avec Tom Hanks...

    Posté par Grominou2, 21 janvier 2008 à 04:52
  • C'est vrai! J'aime tellement tes liens cinéma/livres!

    Par contre, dans le cas de monsieur Tanner, ce n'est pas sa maladresse à lui contre les éléments vieillissants de sa nouvelle maison... mais bien l'incompétence notoire des ouvriers et leur idiotie!

    Posté par Charlie Bobine, 21 janvier 2008 à 09:05
  • Le premier livre que j'ai lu de l'auteur c'est "Hommes entre eux", son dernier il me semble, et j'ai beaucoup apprécié son style, comme toi j'ai bien l'intention d'en lire d'autres !!

    Posté par Florinette, 22 janvier 2008 à 07:00
  • Dans The Money Pit, il avait aussi des démêlés avec les ouvriers et les contracteurs, qui avaient le gros bout du bâton et en profitaient! Par contre, je suis sûre que ton M. Tanner ne se fait pas attaquer par un raton-laveur...

    Posté par Grominou2, 24 janvier 2008 à 12:51
  • Mdr! Non, pas d'attaque de raton-laveur mais un chien l'a mordu! Ça me donne envie de revoir (le film, je veux dire!)

    Posté par Charlie Bobine, 24 janvier 2008 à 19:20

Poster un commentaire